Passer au contenu principal

6 façons de réussir son Noël sans s'encombrer

Ah, voilà revenu le temps des fêtes.  Le premier Noël avec un premier enfant d'un an.  L'an dernier, mon coco a eu quelques cadeaux, mais j'anticipe que cette année soit une année d'abondance d'objets qui viendront égayer son quotidien. Nous faisons partie des privilégiés qui reçoivent beaucoup de nos amis et familles.
Je vous partage donc quelques trucs pour que vous puissiez, vous aussi, vivre un Noël sans encombrements:


1- Déculpabiliser

Oui, les Fêtes ce sont les cadeaux, mais c'est surtout l'occasion de se voir, de recevoir et de revenir au sources: la famille, les amis, donner de son amour et de son temps et faire le plein de toutes ces bonnes choses! Alors, on s'offre (avec ou sans jeu de mot coquin) au lieu d'offrir des présents.


2- Préparer Noël

Faites le ménage de tous les biens qui peuvent être remisés (par exemple, si vous prévoyez d'avoir un autre enfant) et en faisant le tri pour ne conserver que le plus important ou significatif. S'ils sont en âge de mettre en pratique le partage, impliquez vos enfants.Noël en famille avec des traditions et des méthodes plus écologiques, minimalistes et humaines.
On connaît tous quelqu'un qui vit dans le besoin.  Sinon, les organismes communautaires sont là pour redistribuer les dons. La gratitude pour ce que l'on possède passe par une prise de conscience de ce que l'on a.  La satisfaction d'avoir donné passe par la fierté d'avoir fait des choix et de s'être mis au défi de se départir de choses dont on a du se détacher. C'est quelque chose que moi, personnellement, je veux mettre plus en avant dans ma vie.


3- Ne pas laisser trop de place au hazard

Faites une liste précise de ce qui serait bien de recevoir à Noël pour chacun des membres de la famille.
Il a/j'ai besoin de (liste).
Il/Je voudrait(ais) recevoir (liste).
Partager cette liste dans un endroit accessible à tous pour que les principaux intéressées puissent annoter ou cocher lorsqu'ils auront determiné quell item deviendra leur mission. Saviez-vous que les notes crées sur votre IPhone peuvent être partagées?


4- Soyez clairs dans vos attentes.

Si vous êtes de ces gens qui préfèrent choisir que recevoir une surprise, demandez des cartes-cadeaux.  Parfois, les proches n'osent pas offrir de cartes-cadeaux seulement parce qu'ils ont l'impression de ne pas suffisamment consacrer de temps à la personne à qui ils l'offrent. Aidez-les donc à réussir l'étape 1.


5- Des billets pour des événements

Vous êtes un mordu d'humour ou un amateur de sensations culinaires, demandez à recevoir des billets pour un événement en particulier ou laissez-vous surprendre en recevant des billets pour une activité découverte.  Les expériences enrichissent la vie sans laisser de traces dans la maison.


6- Offrez du temps

Aux adultes:
Offrez un repas "clé-en-main" à une famille qui trime fort pour y arriver, offrez d'accompagner un parent à un rendez-vous important ou offrez une soirée à un ami qui a besoin de se changer les idées.
Pour les tous petits et les ados:
Offrez à vos enfants des cartes de moments seul-à-seul ou des moments en famille pour qu'ils puissent utiliser ces cartes comme des privilèges selon leurs envies. Surprenez-les!
Voici quelques exemples:
Le temps de cuisiner mon repas favori avec maman ou papa
  • Le temps de faire un bricolage avec maman ou papa
  • Jouer un tour à (sujet) avec (complice)
  • Le temps de prendre une marche en famille
  • Le temps de construire un fort dans la neige en famille
  • Le temps d'un souper avec un thème de mon choix et d'inviter qui je veux
  • Le temps de faire une balade en auto avec mon animal
  • Le temps de faire une partie de (jeu de société) en famille ou avec un parent en particulier
  • Une nuit de films
  • Un matin raclette
Vos enfants vous surprendront sûrement dans leurs demandes et cela génèrera de la spontanéïté qui est souvent rare dans un horaire très chargé.


La générosité fait l'esprit des fêtes alors je vous fait une extra-suggestion:


7- Le cadeau familial

Selon les intérêts de la famille, identifiez quelque chose ou une activité qui vous rapprochera et dont tout le monde pourra bénéficier.  Le jeu de société est un exemple facile. 
Une belle discussion familiale suivi d'un concensus ou d'un vote pourrait être aussi amusant que le cadeau en lui-même.

Voilà.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes empreinte de bonté, de chaleur et d'amour.


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Retour au travail

Eh bien voilà.  De retour au travail après un an en la plus belle compagnie du monde, mon coco. Ce n’est pas une mauvaise chose pour mon cerveau qui devenait peut-être un tout petit peu paresseux malgré lui. Je vis moins bien de laisser mon enfant à la garderie 5 jours sur 7.  Heureusement, mon conjoint ne travaille pas le vendredi la plupart du temps, alors peut-être que Loulou ira seulement 4 jours.  Et puis je peux toujours demander à mamie de le prendre une journée de temps en temps, ce qui réduit le temps passé à la garderie.  Et puis peut-être que je pourrais faire modifier mon horaire pour ne pas travailler les lundis mais travailler les samedis… ouin mais là je n’aurai plus de vie de couple, ni sociale… mais la vie sociale est déjà perdue, right?

La mort, le deuil, la vie.

Ce soir, j'ai participé à un événement pour encourager un organisme qui vient en aide aux jeunes qui vivent le deuil d'un parent.  C'était un souper spaghetti tout ce qu'il y a de commun dans le milieu, mais le sujet m'a touché personnellement puisque j'ai tout récemment perdu une figure de mère. J'ai encore ma mère près de moi, mais en cumulant les deuils d'autres proches, j'apprends que la vie est volage.  Elle se donne et s'arrache aux grés de ses caprices et personne, pas même les meilleurs médecins, n'y peuvent quoi que ce soit.  Elle est libre et détermine arbitrairement le début et la fin, donnant la main à la mort au moment choisi, comme dans une course à relais.

Je ne sais pas ce qui se passe au moment de mourir ou après que notre décès soit constaté.  Je n'ai pas de diplôme en théologie mais je refuse de croire que c'est le noir complet.  Tout ça pour ça, non, sérieusement? Non, merci.
La personne dont je parle en intro a ét…

Le courage du peureux

Je me suis souvent surprise à admirer les autres pour leurs capacités à passer à travers les épreuves avec beaucoup de dignité.  Ils me semblaient solides comme le roc, sans peur.  Je me disais qu'ils étaient beaucoup plus courageux que je ne l'avais jamais été.
Il y a 4 mois et demi, j'ai mis au monde un magnifique petit garçon.  Je me suis concentrée sur ce changement dans ma vie et j'ai fait tout ce qu'il y avait à faire.  Je me suis complètement mise de côté, j'ai donné sans compter, parfois jusqu'à m'épuiser.  Je vous fais une confidence.  Il m'est arrivé de me demander: «Mais à quoi est-ce que j'ai pensé?  Je ne serai jamais capable d'y arriver.  J'ai un bébé «facile» et je rush comme une folle, comment elle font les autres mamans?!» Et puis je me suis roulée en boule et j'ai pleuré jusqu'à ce que mes yeux gonflent et deviennent trop secs pour pleurer encore. Quand j'avais fini, je me relevais et je retournais m'occ…